Projet : Reproductions numériques artistiques et port-folio “A Paul Gauguin” d’Etienne Trouvers

Posted on janvier 29, 2012

1


Etienne Trouvers, artiste plasticien, décrit ainsi son travail de reproduction numérique artistique (RNA), travail symptomatique exécuté  parallèlement à celui de Factum Arte, et réalisé dans le cadre d’un projet avec le Centre Culturel Gauguin (voir les oeuvres), prenant position par rapport aux thèses de Walter Benjamin sur la reproduction technique des oeuvres d’art (voir notre billet précédent):

“Une synergie entre opérations artisanales et analyses par logiciels d’image est devenue possible et effective. Grâce à un important travail de repérage et de manipulation au moyen de la palette graphique, l’ordinateur s’impose comme un formidable outil de maîtrise qui, grâce aux niveaux d’exigence et de sensibilité de l’artiste, aboutit à une création d’œuvre nouvelle par un fait-main-machine, au pixel près.
Par une technologie des plus fine et complexe, chaque reproduction numérique artistique est réalisée par un traceur haute résolution, en 7 encres pigmentaires haut de gamme (encres nouvelles garanties pérennes par le fabricant).
Il ne s’agit donc plus de « reproductions mécaniques », principes réducteurs dénoncés par Walter Benjamin, mais de re-productions numériques ouvrant sur une liberté de réalisation et de contemplation esthétique revivifiées.
Les œuvres de Paul Gauguin destinées à l’Espace culturel Paul Gauguin d’Hiva Oa ont été sélectionnées par Jean-François Rebeyrotte. Compte tenu d’ektachromes plus ou moins conformes a dû s’élaborer un véritable travail critique et sensible pour restituer une fine analogie chromatique et formelle des Gauguin. Equivalent actuel d’un travail d’interprète ou de copiste ? Dans bien des cas, le niveau d’interprétation numérique est tel que c’est la nature instinctive toute entière du peintre et la lutte (empirique) avec la matière qui sont requises. Ces reproductions numériques artistiques ont été réalisées entre février et avril 2003.”

La préface au port-folio a été rédigée par Pascal Torres-Guardiola, Conservateur au département des arts graphiques, musée du Louvre. En voici un extrait :

« Que réserve la technologie numérique ? La conservation immatérielle de l’image, son impression par l’imprimante, n’avaient pas jusqu’à ce jour trouvé une voie où l’art de reproduction recouvrît ses droits. L’application qui en est faite par Etienne Trouvers nous restitue au cœur de ce XVIIIe siècle inventif et débordant d’inspiration où la volonté créatrice engendrait la technique. Cette récupération par l’artiste de l’image et de son médium “ dans le champ de l’art ” ouvre des perspectives inattendues dont cet hommage à Gauguin  – dette bien compréhensible envers l’origine de la couleur – ne fait qu’initier le regard et l’esprit. De cette possibilité, qui nous est offerte, de reformer le langage de l’estampe d’interprétation, sans exclure (mais où sont les autres tentatives actuelles ?) l’œuvre d’imagination, que devons-nous attendre ? A l’heure présente, sans doute l’admiration suscitée par la noblesse d’un médium inattendu et surprenant. Dans ce portfolio, les reproductions numériques artistiques (RNA), rendues possible par la plasticité du traitement numérique de l’image et par le nouveau seuil qualitatif des matériaux, paraissent répondre à la complexité des modulations chromatiques de Paul Gauguin. L’estampe numérique néanmoins n’en est qu’à son acte de naissance : pour reprendre le ton enthousiaste de  Jules Huret, dans L’Écho de Paris du 23 février 1891, il faut garder intacte, en entrant dans cet œuvre gravée numériquement d’après Paul Gauguin, l’innocence de la capacité à se surprendre. »

Bibliographie :

Etienne Trouvers, Centre Culturel Gauguin de Atuona, Atelier Tropiques. URL : http://www.marquises-hivaoa.org.pf/papanui/trouvers.htm

Etienne Trouvers, « Actualité, parution du portfolio créé pour le centenaire de la mort de « P.Go. » », Etienne Trouvers, 31 janvier 2004. URL : http://etienne-trouvers.com/blog/actualite-parution-du-portfolio-cree-pour-le-centenaire-de-la-mort-de-p-go.html

Illustration :

Capture d’écran du site Web d’Etienne Trouvers : Paul Gauguin, Les seins au fleurs rouges (Deux Tahitiennes), 1899, détail

Publicités